=> Pas encore inscrit ?

L'ESPACE D'INTERVENTION libre d'accès. CERTAINS ARTICLES SONT OUVERTS QU'AUX INSCRITS.

. - Gabon: la justice aux trousses des Bongo

Tu es ici:
. => Flash Info => Gabon: la justice aux trousses des Bongo

<-En arrière

 1 

Continuer->


Adm
(451 articles pour l'instant)
17/11/2015 15 03 28 (UTC)[citer]
Gabon : La justice aux trousses des Bongo
02/04/15

Une nouvelle autre instance judiciaire serait en voie d'ouverture en Europe (France) contre un enfant (Pascaline), d'une fratrie étoffée, d'un défunt président africain (Omar Bongo Ondimba du Gabon décédé en 2009). Et sœur (filiation douteuse) de l'actuel président (fils présumé du défunt Omar) du Gabon (depuis 2010), Ali Ben Bongo Ondimba. Instruction judiciaire sollicitée au titre de manquement contractuel pour des impayés relatif au -seul- transport aérien sur une période minimale de deux années (2008-2010) de l'ordre de 80 millions d'euros. Somme réclamée à l'État du Gabon au regard des fonctions d'alors occupées en son sein par cette gabonaise (nationalité suspicieuse) fille de papa président...

Il va s'en dire que le coût d'entretien d'ensemble, certainement pris en charge par l'État du Gabon (vu que sollicité à honorer les engagements de cette dernière), avant sa disgrâce à la suite du décès de son protecteur de père président durant quarante années, de ses dépenses générales ne peuvent qu'être affolant. Au regard des quatre décennies de règne de son géniteur, il serait d'un effroyable sur la base de ses dépenses de transport impayées sur une simple période de deux années à savoir ce qu'à elle seule -de la fratrie- cette dernière coûta aux finances publiques gabonaises.

Nul doute de projection en référence à ses dépenses de transport, que la centaine de millions d'euros à l'année serait la norme. Choquant et déroutant pour un pays où les difficultés multiples et carences infrastructurelles (nombreuses) sont le lot d'un quotidien de misère de la majorité de la population. Pays d'une stupéfaction qui sans émoi, sollicite l'assistance internationale sous l'invocation de pays pauvre (très endetté qui plus est) pour faire face aux besoins (primaires) d'une population de moins deux millions d'habitants.

L'actuel président, Ali Ben Bongo, et frère (filiation polémique) de cette future poursuivie en justice (Pascaline), aurait-il par innocence ou orgueil démesuré peu cerné l'impact d'une telle information auprès masses populaires ? Évoquant de révélation en fondement de sédition voire subversion, l'impact nuisible à la bonne marche africaine, que caractérise le comportement médisant (d'attitudes répandues en Afrique) à l'endroit de leurs semblables et dont bons nombres (majorité au sein des populations africaines éprouvent de réelles difficultés à subvenir à la sueur du front à leur seule personne.

Les Africains et d'un particulier les gabonais (de tout sexe) ne seraient-il pas en droit de solliciter remboursement des mirobolantes sommes publiques (injustifiées ou excessives pour partie) dépensées pour l'entretien de cette dernière ? Et d'ensemble de la fratrie du défunt président ? Partant là, de s'associer au titre de partie civile à l'instance judiciaire afin de condamnation pécuniaire et saisie pour revente des biens de cette dernière (en Occident et si possible ailleurs) et ceux des membres de sa famille (dont l'actuel président, prétendu frère biologique) à hauteur des projections des spoliations des finances publiques (pour le compte de la nation) ?

L'émergence tant prônée à force intempestive de discours actuel en Afrique, en lendemain meilleur : ne passe-t-il pas de nécessité absolue et incontournable, pour peu de sincérité, par un assainissement en responsabilité des pourfendeurs de l'amélioration des conditions de vie des nations africaines ?

Joseph TAPA



Ensemble des thèmes: 467
Ensemble des articles: 451
Ensemble des utilisateurs: 28
Actuellement en ligne (Utilisateurs enregistrés): Personne crying smiley

PLANCHONS SUR LES CAUSES AVANT
LES CONSÉQUENCES DES MAUX AFRICAINS.


214730 visiteurs (628601 hits)
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement