=> Pas encore inscrit ?

L'ESPACE D'INTERVENTION libre d'accès. CERTAINS ARTICLES SONT OUVERTS QU'AUX INSCRITS.

. - Début Année 2013

Tu es ici:
. => Joseph TAPA => Début Année 2013

<-En arrière

 1 

Continuer->


Adm
(451 articles pour l'instant)
20/03/2013 14 02 33 (UTC)[citer]

Réflexion en date du 05/01/13
Un parcours de vie n'a de plus belle beauté que l'ensemble des batailles rencontrées et de "grande" joie celles conduites à succès.

Les batailles sur le parcours de l'Afrique (émergence) sont bien réelles et existantes avec comme difficultés (obstacles) qu'elles seraient en manque de valeureux et courage d'Hommes pour les conduire et ainsi s'investir à offrir la joie collective.

Au delà de revendications (batailles !?) au bénéfice profitable des dispositions (droits, philosophies, etc.) qui ne sont fruit de leur génie, dans lesquelles excellent les Noirs et Africains...sur cette perception et lancée ; quelle serait donc le significatif du parcours de l'Afrique ?
Réflexion en date du 04/01/13
Il est un phénomène "en vogue" dont-il importe qu'une lutte soit ouverte avec férocité : bons nombres de Noir-e-s (souvent aux nationalités non africaines ou s'en étant d'alors fièrement délaissées et ne s'investissant pas à recouvrer les nationalités africaines) se revendiquant ou se positionnant en défenseur de la cause d'émergence des populations africaines, n'agissent de la sorte qu'au prix de revers d'espérance de réussite au sein des sociétés occidentales et plus que souvent en souci de vengeance contre les sociétés occidentales.

Autrement, ces derniers qui se veulent épris de la cause d'émergence des sociétés africaines, entendent tout comme l'étranger dont ils rêvassaient ressembler au point de confusion existentielle à en tirer profit, s'appuyer sur des Noir-e-s Africain-e-s qu'ils se passionnent à éblouir afin à les embarquer dans leur déception de vengeresse haineuse.

Or la cause de l'émergence africaine ne saurait projeter d'attributs haineux, à moins de considération interne entre véritables Africains, en raison de propres faiblesses et bien plus de contribution participative directe au malheur sociétaire africain.

Ainsi donc, ce sont des ex-transfuges qui n'ont qu'à coeur d'appliquer les méthodes de domination étrangère sur l'Afrique ; et qui de rancoeur d'échecs des rêveries (comme si les occidentaux avaient bâti leurs sociétés pour en porter au firmament des étrangers et leurs descendances au détriment des leurs) : se voudraient les portes paroles des causes africaines....

Comment peut-on s'ouvrir à la crédibilité à l'égard de ses supposés semblables (tant -subitement- aimé quand on ambitionne s'en servir pour des questions étrangères à leur faits et dont le bénéfice à eux profitable n'est que conséquence secondaire. Voilà en quoi si haine se doit d'exister ou se faire jour cela se doit être à l'égard de ces Noir-e-s Africain-e-s d'intermittence !
Réflexion en date du 03/01/13
Hier la Gauche française sous la bannière de Feu Mitterrand s’illustra par la mise à mort d’un grand Africain : Thomas Sankara
Tout récemment la Droite française sous la bannière de l’Ex président Sarkozy, poursuivi l’oeuvre de la mise à mort d’un autre célèbre Africain : Mouammar Kadhafi.

Ce qui est épatant c’est de vivre le nombre des dits Africains, supposés éveillés de par leurs revendications intellectuelles, instructives et pratiques, qui se bousculent et suffoquent de rivalité à se mettre de fierté au service des mouvances de droite comme de gauche française.

Le comble résidant chez ces derniers (dits Africains) est d’en espérer ainsi un adoubement par la suite à l’aptitude à servir (souvent après échecs ou désillusions) les peuples Africains.
L’Humour grandissant de rappel de ses autres noirs qui, de fierté, parce que servant au plus près les colons, asservissant de barbarie d’autres Noirs, au point que s’intronisa la droit de cuissage, ils en espéreraient (pour eux) un bel avenir de supériorité sur les masses populaires et rêvassaient tout autant de lendemain meilleur pour leurs rejetons nés du droit de cuissage du fait de mélange sanguin d’avec le colon. Quelqu’un sait-il ce qui en a été réalisé de meilleur par ces derniers ? Attention ne surfer pas sur les réalisations pour alléger de souffrance de quotidien servile, suivez mon regard dans l’émergence sociétaire.

Mais alors que doit-il être entrepris, en guise de réponse appropriée, à l’égard de ces noirs dits africains dont les efforts de collusion d’avec la droite et gauche française encense la dérision africaine ?
Réflexion en date du 02/01/13
L’Afrique est bien complexe de compréhension !

En Afrique de l’Ouest, où la ferveur de solidarité populaire est censée être fortement prononcée…quand un État Frère et Ami est en difficulté interne d’avec des rebellions à l’image du Mali, sans même que le pays ne sollicite l’aide extérieur, les voisins menacent d’y porter la solidarité et implorent pour ce faire que la communauté internationale les assistent avec espoir de les remplacer dans l’expression et matérialisation de leur vœux.

En Afrique Centrale, où l’individualisme populaire est fortement prononcé, quand un État Frère et Ami est en difficulté interne d’avec des rebellions à l’instar de la Centrafrique, le pays par la voie de son chef implore l’assistance internationale (de cousins d’essences diverses), les voisins se déportent militairement en force «dite d’interposition » et revendiquent par la suite les ententes de solidarité (FOMAC) comme prévalant sur les souverainetés et autres droits des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Manifestement la solidarité africaine est sujette à des interrogations qui laissent transparaître des intérêts obscurs -la- dirigeant !

Qu’ ya-t-il donc de si important ou primordial en Centrafrique qui la diffère de mérite de force d’interposition que le Mali ?



Ensemble des thèmes: 467
Ensemble des articles: 451
Ensemble des utilisateurs: 28
Actuellement en ligne (Utilisateurs enregistrés): Personne crying smiley

PLANCHONS SUR LES CAUSES AVANT
LES CONSÉQUENCES DES MAUX AFRICAINS.


214731 visiteurs (628621 hits)
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement