De la conscience à la stratégie, l'Afrique en peine !

le 02 octobre 2015
Si d'une part, l'on part du concept qu'un stratège use des moyens en sa possession pour arriver à ses fins,

d'autre part, du constat que les leaders -dits des indépendances africaines- de la trempe des Lumumba, Nkrumah, Sankara, Ben Bella, Khadafi, Nasser, etc., ont problématisé (stratégiquement: étude des prédictibilités/possibilités et anticipations/causalités) d'entente collective la nécessité d'inscrire les peuples d'Afrique dans une représentation empreinte de dignité, et l'emprise africaine sur l'essor de l'Afrique : il interpelle de savoir en quoi la classe dirigeante actuelle en Afrique s'inscrit-elle en prospective et autres réactivités dans cette dynamique !?

 

Le concept asséné -tambouriné- d'émergence africaine à l'horizon par la classe dirigeante africaine actuelle, sur fond d'assistance étrangère prendrait dès lors la forme de qu'elle type de tactique poursuivant quelle fin de stratège !?

 

J'y reviens amplement, prochainement, à dévoiler une des facettes du nécessaire à réduire les incertitudes et autres fausses certitudes que portent désolément cette actuelle classe dirigeante africaine pour qui le champ du possible n'empreinte point les scénarios de rupture que de prolonger l'existant. Ceci le sera dans l'optique de révéler en outre du nécessaire d'éradiquer l'esprit de cette classe dirigeante (dont ceux qui ont pu me lire sur d'autres vues ont pu remarquer mon instance à révéler la scarification négative coloniale qui est leur) dans tout espace (du social au politique sans en omettre l'économie) africain...

 

Réforme stratégique

 

D'esquisse à en venir progressivement à bout du tripatouillage constitutionnel à la convenance personnelle voire même clanique (prise en otage des nations et populations) :

La charte de l'Union Africaine (organisations sous régionales comprises) se doit d'être de modification complétée d'une disposition sanction d'exclusion de l'Etat membre, avec privation à quelconques autres avantages, qui viendrait à modifier sa norme fondamentale établie au cours de l'année précédente celle d'un suffrage électoral.

 

Poids de la conscience

 

Si de bon sens il pèse à chaque génération humaine et communautaire, l'amélioration ou l'évolution de l'espèce qui est leur et les aménagements de leurs espaces. Dans le nécessaire à se sortir des affres et autres tourments des générations précédentes : Qu'en est-il des faits de la génération actuelle africaine !?

 

L'Homme Africain "dit moderne" s'inscrit-il dès lors positivement dans la construction de l'histoire de l'humanité !? Où se révèle t-il de simple présence dans cette histoire à suffisance de fierté !!!!

 

Qu'est-ce donc ou que pourrait être la révolution africaine !? Si tant est que cela l'est ou puisse l'être ou du moins s'instigue à s'entrevoit chez l'Africain !? Comment se manifeste ou se manifesterait-elle et à l'endroit de quoi ou de qui ?

 

Joseph TAPA                                                             Ü  Accueil


Dans la même rubrique
Afrique-Révolution| les enfants d'Afrique en sont instigateurs, capables ou pions !
La construction faussée des sociétés africaines modernes
U-A/CPI : l'extraordinaire sommet de la malhonnêteté
                                                                                                                     G    Haut
Copyright © 2008-2015 "visionafricaine.com" Tous droits réservés.

PLANCHONS SUR LES CAUSES AVANT
LES CONSÉQUENCES DES MAUX AFRICAINS.


138954 visiteurs (374997 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=