Afrique : Ôter le masque de l'indécence se peut-il !

le 04 mai 15
 Il est un état de comportement affligeant, ancré africain, du recours suprême à l'occident ou d'indirect ses démembrements d'organisations dites internationales

et tout bonnement sous le contrôle occidental aux facettes de l'organisation internationale de la francophonie(OIF), de l'organisation mondiale du commerce(OMC), de l'organisation mondiale de la santé(OMS), de l'organisation des nations unies(ONU), etc., quelque qu'en soit toute crise désolément ordinaire traversant un territoire d'Afrique ou concernant les Africains. Comportement qui de fond projette l'inquiétude de la représentation et qualité de la posture africaine de part ce monde.

 

Une crise institutionnelle intervient dans un territoire d'Afrique, le cas fréquent en est de l'issue d'élection à la magistrature suprême, la dynamique s'en suivant en est d'interjeter appel auprès des démembrements occidentaux afin de dire droit. Une crise humanitaire se fait jour en territoire d'Afrique, s'en suit le recours -primordial- à l'assistance des démembrements occidentaux pour en implémenter des mesures salutaires (à l'exemple de la crise dite des migrants Africains aux côtes européennes dont se décharge l'Afrique et autres sournoises pandémies telle que l'encours Ebola). Une crise économique malmène le quotidien d'un territoire d'Afrique, fut-elle conséquence en ricochet d'une crise économique d'origine étrangère à l'Afrique ou sujette de l'exclusivité en débouchés des productions majeures africaines sur des marchés hors d'Afrique, s'en suit la suppliante mendiante d'assistances en financements d'indigents auprès des démembrements occidentaux. Une crise armée s'irise sous les cieux des territoires d'Afrique, la dévotion en est d'un resplendissement le montage en conflagration afin de recourir à la mise sous protection sécuritaire de démembrements occidentaux (fumantes interventions arbitraires de toujours mutantes en missions onusiennes).

 

Manifestement, le vers oxydant dans le fruit Afrique ne saurait être autre le fait que l'Afrique se régisse par des préceptes imposés de fer trempé à la dureté de béton armé (bienfaits de la colonisation) qui ne sont pas siens. N'est-elle (Afrique) tout simplement pas à l'image d'un locataire sous la domination perpétuelle "de vue -absence d'indépendance-" du propriétaire d'un bien !

 

L'Afrique dite moderne -sortie dit-on de la colonisation- n'a t-elle juste pas changé d'étoffe rafistolée avec l'écusson d'indépendance arborée de bondieuserie fierté de souveraineté illusoire ! Comment autrement le comprendre cette addiction de recours à la sentence étrangère.

 

Joseph TAPA                                                          Ü  Accueil

Lire aussi
Et si on se disait les vérités sur les guerres en Afrique
Afrique Commémoration| la Solidarité ou la Mort ! 
A La suite de Sankara et si l'Afrique s'osa à se dire de nouveau la vérité !

Retrouvez d'autres Publications de cette Catégorie en Cliquant sur ce texte

                                                                                                                 G  Haut
Copyright © 2008-2015 "visionafricaine.com" Tous droits réservés.

PLANCHONS SUR LES CAUSES AVANT
LES CONSÉQUENCES DES MAUX AFRICAINS.


138216 visiteurs (372934 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=