Joseph Tapa  email: tapajoseph@yahoo.fr

Message aux Grands Frères


Oh les Grands Frères, Nous avons cru que Vous seriez capable avec vos sagesses et expériences, d’exhorter par la réflexion un sens utile, venant à bouts des  problèmes que vos jeunesses ont crée, et donc Nous sommes par excellence victimes.

La réflexion ayant le mérite d'être interminable, si Vous souhaitez plonger vos vies là dedans, Nous vous en remercions pour l'histoire pour nos enfants à nous. Au moins vous ne porterez pas dans ce sens des stigmates d'échecs à notre égard à Nous.

 

Mais l'urgence d'expression de notre jeunesse, ne voulant vieillir d’observations d’analyses de vos réflexions ; La fougue d'inscrire notre jeunesse dans la rectification des vos actes et comportements réfléchis, en sursaut de vaillance pour nos descendants (es) et en respect du courage de nos ancêtres ; L'irritation de poursuivre au mieux vos actes pour la descendance, Nous conduit dans le respect de vos existences, à solliciter de Vous, que vous vous rangiez en sagesse tirée de vos expériences, afin que Nous portions le vain espoir que vous représentiez à nos yeux et qui nous habite chaudement.

 

La paix se négocie en priorité.

Tel est le sens de notre action à votre égard, bien que l'envie d'entrée en guerre totale contre Vous, brûle nos consciences en rendant moite nos mains, mais du fait que vous soyez nos parents et grands frères: hum!!! Le fraternalisme qui vous habite qu'en utopie, lui nous sangle de respect et nous rempli de haine, jusqu'à quand ?

 

La paix en bute de négociation se force ou se gagne.

Hors Vous n'êtes pas prêt à vous sacrifier sincèrement pour Nous, qui ironiquement sommes vos enfants et petits frères (pauvre Lumumba et autres qui eux se sont sacrifiés pour vous en premier). Vous vous servez des plus faible d'entre nous (majoritaire pour l'instant) pour leurrer consciencieusement nos esprits de votre force de paix, à la saveur puante de mendiant.

 

Sommes Nous donc obliger de verser vos sangs ? Force est de constater que vos échecs ne doivent Nous servir d'expérience et ne doivent être marque de coutume pour nos enfants.

 

Alors faites judicieusement un choix dans la lancée de votre quête de devenir, Nous vous proposons en toute fraternité d’amour, de vous reposer en sagesse justificative de vos existences ou vous dévouer dans la lancée, en continuation de vos propres grand frères (Sankara et autres).

 

Ne vous inquiétez pas, plus, de Nous et de notre fougue de jeunesse, Nous, nous nous inquiétons de vous ressembler. Alors puissiez ne pas rechercher que Nous entrons en guerre contre Vous, vos armes sont à l'image de votre quotidien vieillissant et enrouées à force de contemplation. Et ainsi vous donnez aux Ben Ali, Biya, Déby, Dos Santos, Jameh, Moubarak, Sassou etc., une perpétuelle jeunesse.

 

Nous ne voulons plus sauvegarder vôtre système censé nous apporter un "soporifique" bonheur; Nous ne voulons plus nous déchirer autour des vertus, des bienfaits, de vôtre système dévié par vos amis; Nous ne voulons plus nous extasier de quête de reconnaissance de vôtre système; Nous ne voulons plus que vous nous prêchez en salut, la nécessité d’aller au garage pour une meilleure relance (chez les penseurs du système qui vous a été imposé en vertu de vos légendaires lacunes); Nous ne voulons plus de vôtre espoir permanent.

 

Alors au nom des liens qui Nous unissent, prenez place dans le train de la sagesse, et permettez, sans que l’on ait à vous l’imposer au prix du sang, que l’on exprime loin de vous, en conséquence d’analyse de vous, un système tiré, en vous remerciant, de vos échecs et donc nous voulons au prix de nôtre sang inscrire, porter, un honneur et gloire pour tous.

 

Nous vous offrons à défaut de volonté au sacrifice, l’unique choix de vous constituer en autorité morale à l’expression de contemplation que vous appréciez. Nous n'avons rein contre vous en profond, par analyse, nous comprenons l’origine et contours amenuisant de vos faiblesses, que Nous ne voulons hériter de vous.

 

Quand la reconnaissance, la quête, d’égalité en paix et harmonie, ne peut s’obtenir de négociation, non sans exhorter la guerre en quête de satisfaction, ou l’attaque préventive en guise de défense de valeurs, Nous voulons tout simplement annihiler et redéfinir les bases de l’harmonie. De tout temps, l’Homme s’est défoncé par l’emploi redéfini et réadapté de moyens pour son bien être.

Que croyez vous être pour vouloir y mettre un terme ?

Joseph Tapa

                                                                            Ü     Retour accueil

Mes Opinions relatives à l'Afrique
Petite parenthèse sur mon approche de l'action africaine
Point de vue hitorique sur l'Africain et l'Afrique
Mes coups de gueule
L'Africain en objecteur de conscience " Doit-on aider l'Afrique"
                                                                                                                                                        G    Haut
Copyright © 2009-2013 visionafricaine.com Tous droits réservés.

PLANCHONS SUR LES CAUSES AVANT
LES CONSÉQUENCES DES MAUX AFRICAINS.


137743 visiteurs (369153 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=