Guerre des cultes: l'Afrique mutera-t-elle malékite ?

le 21 mai 15

Les Africains, majorité se trouvant être de ceux qui s'époumonent à solliciter -d'esquive de petitesse ancrée- arrimage d'avec l'influente domination asiatique de revanche

de déception occidentale, aimaient à souligner du vivant du Grand Frère Mouammar Kadhafi leader d'alors de la belle Libye, assassiné avec la complicité en lâcheté de ses pairs leaders africains et dont le pays était par ailleurs le premier contributeur africain (23%) de la principale entente supranationale africaine (Union Africaine/U-A) née au demeurant de l'activisme y compris de concours financier de Kadhafi, que ce dernier de par ses investissements sous forme de dons (immobiliers, mobiliers, infrastructurels, acquittement de traitement de fonctionnaires, etc.), sans que cela soient à but mercantiliste ou de spoliation des espaces commerciaux d'Afrique subsaharienne, que le Grand Frère Kadhafi agissait de la sorte en intention obscure mesquine à rechercher à islamiser entièrement l'Afrique !

 

Autrement la générosité de sous la direction de feu Grand Frère Kadhafi en soutien aux développements des territoires d'Afrique n'aurait eu de sueur que la duperie pour benêt…

 

Ces mêmes Africains qui ne se veulent être des nigauds disposés à être dupés par des intentions trompeuses accueillent en grande pompe silencieuse, sans détour qui plus est, les actions prosélytes d'islamisation et de vivification d'ancrage des musulmans africains à la branche Sunnite de l'islam et particulièrement la dérivée malékite que colporte effrénément de répétition de voyage (trois fois en trois années) le leader marocain en terre africaine subsaharienne.

 

Il est à noter, d'importance est pas des moindres, que feu le Grand Frère Kadhafi eût à débarrasser son pays d'un régime d'accaparation de la destinée de la nation et ses populations par la dévolution successorale de l'ensemble des pouvoirs à un clan familial, forme de régime affectionné par les pays Arabes qui portent le moins de respect à l'évolution moderne de la reconnaissance de droits de l'Humain et particulièrement la femme, forme de régime dont s'estampille le territoire africain dit du Royaume du Maroc..

 

Il est à rappeler que depuis 1984, le Royaume du Maroc s'est mis en marge de l'entente africaine U-A, sollicitant depuis lors son rattachement à l'entente européenne (Union Européenne), en raison du soutien général africain et international (Onusien) aux populations sahraouies de type noire opprimées dans un espace territorial sur lequel le dit Royaume du Maroc voudrait affirmer son autorité.

 

Pendant que le monde musulman se fractionne de plus bel en violence autour des courants de pensée dominant cette philosophie, les Chiites contre les Sunnites avec le soutien de leurs sous ensembles cultuels, se transposant par des guerres indirectes sur fond de crises internes de certains pays majoritairement musulman tel le Yémen ; le Roi du Maroc lui entend profiter de la bérézina pour étoffer l'influence du culte malékite dont-il se réclame le commandeur suprême des croyants. Et pour ce faire, ce dernier n'a trouvé autre terrain de prosélytisme à l'expansion d'influence que l'Afrique subsaharienne dont-il visite les pays à forte dominance peuplés de musulmans ou ayant à leur tête des leaders musulmans comme l'atteste son déplacement débuté le 20 mai 2015 pour le Sénégal majoritairement musulman et devant se poursuivre en Côte d'Ivoire et au Gabon pays ayant à leur tête des leaders étiquetés musulmans. Et d'une stupéfaction, le Roi du Maroc, s'emploi ouvertement à la spoliation des espaces économiques internes des territoires subsahariens visités, par des méthodes machiavéliques de financements directs à l'implantation des entreprises marocaines dans les secteurs à forte rentabilité des économies subsahariennes avec en sus inconditionnalité à la formation des Imans (instructeurs religieux) subsahariens selon et au rite cultuel malékite.

 

Certainement fusse-t-il d'un euphémisme africain le reproche d'islamisation au regretté feu Grand Frère Mouammar Kadhafi au travers de ses nombreux dons sans intrusion spoliatrice aux développements des territoires d'Afrique !!!

 

Un constat en découle, feu Kadhafi voulait unifier politiquement l'Afrique afin q'elle pèse de forte voix d'ensemble de part ce monde ; là où le Maroc via son régime totalitaire et despotique (gouvernance d'un autre âge) représenté par son Roi veut réduire à l'asservissement les populations africaines pour renforcer égoïstement l'aura de leur culte malékite.

 

L'étonnant est que la rocambolesque petitesse ruse marocaine n'émeut guère pour n'être pas décriée et combattue avec la plus vive énergie ces Africains qui ne se voient pas et être des niais.

 

Joseph TAPA                                                Ü  Accueil

A lire également:
Le monde arabe et musulman se renforce dangereusemnt en Afrique !

Retrouvez d'autres Publications de cette Catégorie en Cliquant sur ce texte

                                                                                                            G     Haut
Copyright © 2013-2015 "visionafricaine.com" Tous droits réservés.

PLANCHONS SUR LES CAUSES AVANT
LES CONSÉQUENCES DES MAUX AFRICAINS.


138216 visiteurs (372910 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=